Le top départ est lancé, tonton Manu a été clair, c’est la GUERRE ! 15 jours minimum entre les 4 murs de nos logements respectifs, enfermés avec notre imagination, notre créativité et nos stocks de PQ. Mais on arrête pas un peuple qui s’amuse, et il faudra plus que quelques restrictions de déplacement pour nous mettre à l’amande. Dieu merci, nous sommes en 2020, nous avons des smartphones, des enceintes, des ordinateurs avec internet et même des fenêtres, ce qui nous offre déjà quelques options interessantes pour s’amuser.

J’espère que comme moi, vous avez opté pour un confinement avec quelques amis, cela ne fera qu’augmenter vos chances de ne pas plonger dans la déprime de l’ennui. Si ce n’est pas le cas, c’est pas grave, vous devriez réussir à vous amuser tout seul aussi (certes, moins) !

Ainsi, en bon épicurien solidaire que je suis, j’ai rassemblé quelques idées et services à destination de quiconque commencerait à se faire un peu chier. De la musique, de défis, des idées, de quoi transformer votre confinement en grosse teuf marrante.

drinking alone don't care GIF by Party Down South

Numero uno : MUSICA !

De base, jadis, quand on vivait normalement, tu devrais écouter de la musique tous les jours. La musique est douce, la musique est belle, la musique est brute. Elle fait danser, penser, pleurer, réfléchir et grandir. La musique est le coup d’allumette qui met nos âmes en fusion, et tu DOIS en consommer énormément, tout le temps.

Dans le cas de figure d’une teuf confinée, la musique feel good est de rigueur. Je te déconseille la grosse techno indus sous peine de devenir rapidement fou. Comme n’importe quel jour de l’année depuis que je suis né, je te déconseille aussi les DJ boloss diffusés sur NRJ. Non, je pense que rien ne vaut les bons classiques funk, house et disco pour t’ambiancer entre quatre murs. Des claps bien secs, des rythmiques breaké, des gros synthés et des vocales qui feraient danser un mort, c’est ça qu’il nous faut !

L’avantage du confinement, c’est aussi qu’on est plus obligé de faire la teuf la nuit, étant donné qu’on a plus rien à faire la journée. Alors si tu veux commencer à te la coller à 15 h, surtout, ne te retiens pas. Allez, pour te faire démarrer, je t’ai confectionné une petite playslist classics shit vs Covid19…pense à faire partager aux voisins !


Numero 2 : LE BAL MASQUÉ !

C’est par là que tout devrait commencer. Avez vous idée du nombre de costumes incroyables que l’on peut composer avec une garde robe classique ? Si vous êtes plusieurs, organisez un défilé, avec ou sans thématique. Munissez vous de vos plus beaux shorts à fleurs et des perruques roses, teintez vous, rasez vous, peignez vous le corps, soyez créatifs !

Mais il y a autre chose que vous pouvez déguiser, ce sont les pièces de votre appartement. Et croyez moi, il y a moyen de se taper de grosses barres. Il y a quelques semaines encore, lors d’un dimanche matin dont j’ai le secret, j’ai transformé une salle de bain en espèce de harem oriental complètement random. Couvertures et coussins dans le bain, sons de derbouka, bougies et encens partout et mini bar sur les toilettes…on y a passé 3 bonnes heures ! Créez vos univers, ne vous fixez aucune limite, surtout pas celle de la raison.


Numero 3 : COPA CABANA !

Vous avez trop dansé ? Vous êtes encore bourré ? Vous vous dites que vous fumeriez bien un bon calumet dans une tente d’indien ? FABRIQUEZ UNE CABANE ! Vous adoriez pas faire ça gamin ? Je vous rassure, rien n’a changé !

Le mieux est de ne pas faire de plan, allez y au feeling. Choppez tout ce que vous pouvez : coussins du canap, plaids, serviette de bain, la ficelle qui sert d’habitude à serrer le filet mignon (balek, la viande c’est bien, mais bientôt y’en aura plus), vos lampes de chevet…et tout ce qui vous semble interessant pour construire un incroyable cocon. Et ne me sortez pas l’excuse du rangement…. Vous n’avez QUE-CA-À-FAIRE !

Ensuite, creusez vous les méninges pour construire la cabane la plus folle que vous pouvez, et faites en une nouvelle pièce de votre appartement. Prenez-y vos apéros, vos afters, chillez-y en paix, installez y un sound-sytem, et à vous la grande vie.


Numero 4 : LA TEUF INTER VOISINS

Si par malheur tu es confiné(e) seul(e), tu vas vite avoir besoin de lien social pour te divertir, et il va falloir interagir avec l’extérieur, mais de loin (oui c’est compliqué tout ça).

Pour commencer, tu vas devoir attirer l’attention. Accroche des banderoles sous tes fenêtres, fait des appels au mégaphone depuis ton balcon, crie, chante, met du son, il faut que tes voisins te vois. Tu peux aussi essayer de fédérer des gens autour d’un apéro en postant quelque chose sur le groupe Tousse ensemble Strasbourg, il se passe pas mal de choses sur les balcons, et c’est le moment d’y prendre part.

Une fois ta petite communauté de voisins en place, vous pouvez organiser des concours de déguisement à la fenêtre ou au balcon (avec des juges désignés), vous échanger des recette de cocktails à travers la rue, balancer un son à tour de rôle sans jamais perdre le fil d’un genre musical, et plein d’autres choses que votre imagination vous soufflera.

Utilisez aussi vos ordinateurs pour streamer des soirées chez vous et invitez vos potes ou vos voisins à faire la teuf à distance. Si vous jouez un instrument, que vous chantez ou que vous êtes DJ, c’est pareil, faites des lives Facebook et faites en profiter les autres 😉


Numero 5 : OPEN BAR

N’y voyez aucune incitation à boire de l’alcool, oulalalala, loin de moi cette vilaine idée, d’ailleurs c’est dangereux, il faut vous le rentrer dans la tête, alors pas plus de deux verres par jour, comme moi, et tout ira bien !

Néanmoins maintenant que vous êtes cloitré, c’est le moment de re-considérer tous les fonds de bouteilles que vous faites semblant de ne plus voir depuis nouvel an. Sortez tout ce que vous avez sur la table, je suis sur qu’on peut faire des miracles. Montrez moi ça ! Du Cointreau, du lait, un fond de vodka et de la Chartreuse… Nickel, une dose de chaque, et cul sec ! Vous verrez, tout passe avec un peu de bonne volonté. Essayez de jouer vos papilles, créez, osez, déstructurez vos acquis.

Si toutefois c’est dégueu, voici quelques fondamentaux que vous pourrez réaliser sans trop de soucis. Santé !

Plus d'articles