Bon, au départ on devait vous sortir cette petite surprise avant les fêtes. Puis on s’est dit que vous auriez surement pas que ça à faire de vous lancer dans un cocktail, avec du saumon plein le bidon et mamie qui vous raconte une énième fois que de son temps, « on passait pas toutes ces merdes à la télé ». Non, avec un peu de recul, c’est maintenant le bon moment, au commencement de l’air glacière, l’hiver, le vrai. Avant la première neige, avant les premières plaques de verglas sur la Place Kleber.

L’idée, c’était de vous proposer une recette de cocktail originale et accessible, parce que l’hiver aussi a son lot de saveurs, et qu’il n’y a pas de saison pour se faire plaisir. Seul hic dans ma sympathique démarche (à savoir vous faire plaisir), les deux seuls cocktails que je maitrise sont le Picon-bière et le Ricard-eau. Heureusement, j’ai des amis plein de talent !

En l’occurence, mon ami s’appelle Jules. C’est un barman mixologue – disons un druide- qui réalise ses potions au 39 Rue du Vieil-Hôpital, dans un petit établissement plein de surprises : le Code Bar.

Je lui ai demandé de me proposer un cocktail hivernal qui en jette, qui réchauffe les gorges et adouci les coeurs. Quelque chose qu’on puisse réaliser facilement, avec quelques bouteilles que l’on connait tous, et que l’on trouve dans tous les (bons) placards.

Et voici comment on en arrive à cette délicieuse création, le Capricorne, aka le Jules Etoilé, aka L’Hiver en Bouche, appelez le comme vous voulez. Mais trêve de bla-bla, place aux images.

PS : donnez vous un peu de mal, une fois le sirop de vin chaud réalisé (recette plus bas), c’est un jeu d’enfant, et croyez moi, ça vaut le détour !

Pour votre sirop de vin chaud, il vous faut :

70 cl vin bordelais (jeune) / 10 cl de Grand Marnier / 10 cl de Picon / 2 tranches d’orange déshydratée / 4 zestes de citron / 25 gr de mélange d’épices à vin chaud (existe tout fait à la boutique Citron Safran) : badiane, cannelle, clous de girofle, graines, fenouil, cardamome, piment Jamaïque / 440 gr de sucre blanc

Tu commences par verser le vin, le Grand Marnier et le Picon, puis tu ajoutes l’orange, les zestes de citron et le mélange d’épices à vin chaud, SAUF la badiane.

Là, tu portes le mélange à ébullition, en lui donnant tout ton amour et toute ton attention, c’est pas l’eau des pattes ! Quand le mélange a réduit de moitié, tu ajoutes la badiane, le sucre, puis tu remues jusqu’à ce qu’il soit entièrement dissolu (le sucre). Tu passes ce qu’il te reste dans un torchon pour le filtrer, et ce que tu récupères, c’est ton sirop ! Standing ovation.

Photo de couverture : Bartosch Salmanski

Plus d'articles