Même si on on ne le sait pas toujours, Strasbourg n’a pas à rougir de son offre en matière de clubs de nuit. Pour les audiophiles, les étudiants, les endurants, les aficionados de techno industrielle ou des hits tendances, il y en a pour tous les goûts et tous les portefeuilles.

Parfois, ils misent sur l’esthétique et la luxure, d’autres fois sur le minimalisme et la qualité du son. Si il subsiste quelques survivants au sein du centre ville, on constate toutefois rapidement que les gros clubs se situent bel et bien en périphérie, parfois même hors de la ville.

A toi qui vient d’arriver où toi qui voudrait en savoir un peu plus, voici une liste objective et non exhaustive des boites nuits de ta ville.


LES CLUBS ELECTRO

LE KALT

Le KALT a ouvert ses portes en 2018, Plaine des Bouchers. Avec une main room qui compte pas moins de 300m2 et une programmation aussi précise que puissante, ce véritable bijou acoustique qui fédère chaque samedi des centaines de danseurs est une véritable aubaine pour les technophiles strasbourgeois. L’espace se divise en deux dancefloor aux ambiances musicales différentes, ainsi que deux terrasses.

Une scénographie minimaliste et industrielle, froide mais efficace qui parlera forcément aux amoureux de la culture clubbing berlinoise. Comptez entre 10 et 15 € l’entrée.

C’est où ? 1 Rue la Fayette, 67100 Strasbourg


LE STUDIO SAGLIO

Refait à neuf depuis 2016 le Studio Saglio jouit d’une programmation électro riche et diversifiée assurée par plusieurs associations strasbourgeoises. Un peu plus excentré encore que le KALT, il vous faudra vous y rendre en tram (arrêt Lycée Couffignal), ou en vélo. Le Studio se targue (à raison) d’avoir un des meilleurs sound-système de la ville, signée Funktion One. La piste de danse de 180m2 débouche sur le bar et un espace extérieur conséquent, + 1 en été.

Par le passé, le Studio a vu passer le fleuron de la musique électronique internationale, de Monika Kruz à Ben Klock, en passant par Legowelt pour ne citer qu’eux.

C’est où ? 16 Rue Saglio, 67100 Strasbourg


LA KULTURE

Depuis la fermeture du Mudd Club et du Rafiot Club en 2018 et 2019, La Kulture demeure avec L’Elastic le dernier bar/club électro undergound de la Krutenau. Au premier étage, chaleur et convivialité sont de mise, ça sent la bière froide et les bons moment vécus de la veille, on y boit des coups au coeur de discussions houleuses.

Le sous sol accueille un club sombre mais toutefois plein de bonnes vibes. On y tape du pied au rythme d’une programmation variée oscillant entre la techno, la house ou la minimale.

C’est où ? 9 rue des Bateliers, Strasbourg


L’ELASTIC BAR

Lieu légendaire de la nightlife strasbourgeoise et un des bars à la programmation la plus éclectique de la ville. Rénové en 2017 avec un changement de direction, l’établissement au centre de la Krutenau conserve son identité en rehaussant son standard d’exigence.  Moins marginal qu’auparavant, à la déco plus sobre, il accueille tout genre de concerts. Bass music, Techno, Rap, Reggae, Métal, Rock alternatif…

Le lieu veut renouer avec ses origines underground et locales. L’Elastic est composé de deux étages dont un petit caveau où se déroulent les concerts, et d’une petite terrasse quand il fait beau.

C’est où ? 27 Rue des Orphelins, 67000 Strasbourg


LE NEXT

Orienté il y a peu vers la techno, le Next est un club idéalement situé en plein coeur de la Petite France. Il déploie une programmation électro plutôt ouverte et grand public assurée par des collectifs locaux la plupart du temps avec des guest de temps à autre. Il y a de la place pour danser et une terrasse juste au dessus de l’eau, agréable autant que bruyante.

C’est où ? 17 Rue des Moulins, 67000 Strasbourg


LE LIVING ROOM

Club emblématique de la Krutenau depuis 20 ans, Le Living accueille derrière ses platines des artistes locaux et internationaux dans un registre house et tech-house. Un vendredi par mois, le club propose aussi une soirée hip-hop. La piste de danse est étroite, moon walk proscrit, donc, mais l’ambiance est toujours au rendez vous.

Par ailleurs il est à noté que se pointer en Joging au Living est à vos risques et périls… la chemise est de rigueur 😉 !

C’est où ? 11 Rue des Balayeurs, 67000 Strasbourg


LES CLUBS GENERALISTES

LE LIVE CLUB

Repère étudiant par excellence, on y danse sur tous les hits du moment en slalomant dans la foule avec un Jaeger bomb.

L’établissement est petit mais se rattrape par un agencement intelligent des lieux. Les effets lumières sont sympas, la déco est propre et moderne mais sans surprises. Le Live est souvent une option qu’on envisage le mercredi soir, déjà un peu éméché, à l’heure ou notre bistrot préféré ferme ses portes.

C’est où ? 1 Rue du Miroir, 67000 Strasbourg


LA SALAMANDRE

Club de référence pour les soirées étudiantes, la Salamandre a tous les atouts et les défauts d’une boite de nuit. Entrée à prix variable, parfois gratuit, prix des boissons moyennement élevé, musique hybride entre EDM et musique généraliste… De temps en temps, quelques DJs et rappeurs célèbres passent pour faire monter le mercure.

Comme dans beaucoup d’endroits, le fumoir reste un endroit de satan.

C’est où ? 3 Rue Paul Janet, 67000 Strasbourg


LE CAFE DES ANGES

Un club à l’entrée gratuite et ouvert jusqu’à 7h du matin, c’est aussi souvent un club très fréquenté, il faut le savoir. Musique généraliste et cadre sans mauvais goût, le Café est aménagé avec rez-de-chaussée en longueur et un caveau plutôt large avec des piliers sur lesquels danser. Le lieu où beaucoup finissent la soirée quand plus rien n’est ouvert.  Pour les anges les plus sages comme les diablotins les plus dévergondés.

C’est où ? 5 Rue Sainte-Catherine, 67000 Strasbourg


LE JIMMY’S

Simplicité à tous les étages, le Jimmy’s prend le contre pied de la prétention et de la luxure. Entrée gratuite, cadre simple et chaleureux et équipe souriante. Les prix au bar sont raisonnable et la carte plutôt classique. La musique sera généraliste, hip-hop certaines fois et l’ambiance toujours étudiante, bruyante mais amusante.

C’est où ? 30 Quai des Bateliers, 67000 Strasbourg


LE KORRIGAN

Le Korrigan, c’est un long escalier sombre qui te guidera au sous-sol vers une ambiance d’un autre temps. Ici, les girafes défilent et se faufilent, la bière coule à flot, la musique est un melimelo de styles unique et le dancefloor et assez conséquent. Situé en plein centre de Strasbourg à deux pas de la Place Kleber, ce bar/boîte très convivial présente aussi pour avantage d’être proches de plusieurs autres bars sympas de la ville.

C’est où ? 20 Rue du Vieux Marché aux Grains, 67000 Strasbourg


LE R CLUB

Anciennement « Le Retro », l’établissement existe sous la place des Halles depuis 1998. C’est un espace moderne et très propre entièrement rénové en novembre 2018, qui est devenu au fil du temps un fief de la vie nocturne pour bon nombre de jeunes actifs strasbourgeois. Au R, il y a de la place, souvent du monde et l’ambiance est plutôt entrainante du moment qu’on apprécie l’esprit lounge et la luxure.

Une ambiance musicale moderne et généraliste qui ne fait pas forcément dans la finesse, une véritable piste de danse et des carrés spacieux et confortables raviront ceux en quête de divertissemet et de sensation de grandeur.

C’est où ? 24 Place des Halles, 67000 Strasbourg


LE SPYL

C’est LA boîte LGBT friendly de Strasbourg, situé à quelques pas du campus universitaire. C’est un établissement néanmoins ouvert et très tolérant, l’ambiance y est conviviale, amicale et la musique composée de tous les hits actuels. L’espace du SPYL est feutré, assez important et bien aménagé, avec une terrasse extérieure. Régulièrement, des soirées spéciales ou à thèmes sont organisées, et les drag queens sont souvent de la partie, dans la salle ou sur scène pour le plus grand plaisir des clients.

C’est où ? 8 Passage de Londres, 67000 Strasbourg


LES CLUBS HIP-HOP

LE FAT

Le bar/boite à quelques pas de la place d’Austerlite est devenu un vrai classique des nuits strasbourgeoises. Gros scatchs son bien funky à l’ancienne sont au programme. Maîtres mots : rap, funk, soul, disco et autres joyeusetés. Une bonne part des concerts est assurée par la scène hip-hop locale mais bon nombre de DJs prestigieux et MCs internationaux y ont foulé le caveau.

C’est où ? 3 Rue Klein, Strasbourg, France


LE MILLE CLUB

Le Mille se revendique comme le plus grand club de l’Est avec un espace de 1500 m2 dédié à la teuf et au spectacle. Le club propose chaque weekend des soirées à thèmes imaginées pour en mettre plein la vue, et les oreilles, grâce à une infrastructure à la pointe.

L’ambiance musicale est tournée autour de l’« Urban Music », un peu de RnB, beaucoup de Hip Hop, une touche d’électro sur fond de saxophone, et un soupçon de trap.

C’est où ? 2 Rue d’Oslo, 67170 Bernolsheim


LA RESERVE

Ciao-bye Le Seven et bienvenue à la Réserve 1862 : ce nouveau club a ouvert le 13 décembre dans la rue des Tonneliers. Dans un centre-ville en plein effervescence, au coeur d’une rue piétonne historique, le nouveau club sort d’une phase de deux ans de travaux et se lance dans l’aventure des établissements de nuit. Un lieu de teuf flambant neuf avec trois salles et un système son unique à Strasbourg.

C’est où ? 25 rue des tonneliers

Plus d'articles